Iris Mittenaere : de Lille 2 aux podiums de Miss France 2016

sneetch-iris-mittenaere-etudiante-lille-lille2-miss-france-miss-nord-pas-de-calais

Étudiante en 5e année de chirurgie dentaire à Lille 2, Iris Mittenaere représentera ce soir le Nord-Pas de Calais à l’élection de Miss France 2016 au Zénith de Lille. Suivra-t-elle le chemin de Camille Cerf, qui avait raflé la couronne l’année dernière et ramené pour la première fois le titre dans la région ?

Sneetch : Comment se sont passés ces derniers jours de préparation entre Haïti et Lille ?

Iris Mittenaere: « Très bien ! C’est sûr qu’il a fallu un petit temps d’adaptation, la température n’est pas la même à Lille ! Depuis qu’on est ici, on répète 10h par jour en vue de l’élection. Ce n’est pas toujours évident mais on garde le sourire. Le jeu en vaut la chandelle ! »

Depuis quand as-tu l’ambition de devenir Miss France ?

« Depuis peu de temps en fait ! Bien sûr, je regarde l’élection de Miss France depuis que je suis toute petite mais je n’ai participé à mon premier concours qu’en mai où j’ai remporté le titre de Miss Flandres. On m’a contacté car il manquait des candidates. J’ai accepté et je ne regrette pas du tout ! Surtout que quelques mois plus tard, j’ai été élue Miss Nord-Pas de Calais ! »

« Je ne vais plus en cours depuis mon titre de Miss Nord-Pas de Calais fin septembre et j’espère ne pas reprendre les cours en janvier ! »

Iris Mittenaere

Comment fais-tu pour jongler entre les cours et les concours de Miss ?

« Je ne vais plus en cours depuis mon titre de Miss Nord-Pas de Calais fin septembre et j’espère ne pas reprendre les cours en janvier ! Je n’ai pas eu le choix, j’étais obligé de faire une pause de quelques mois pour me consacrer pleinement à l’élection de Miss France. Il faut se donner les moyens de ses ambitions.  J’ai la chance d’être soutenu par le doyen de ma fac (de chirurgie dentaire – Lille 2, ndlr), le professeur Étienne Deveaux. Il m’a accordé sa confiance dès le début mais sans traitement de faveur. Je devrais tout de même passer mes examens lors des rattrapages en juin et rattraper les heures de cours manquées cet été. »

À lire aussi :  Blague sexiste à Lille 2 : deux mois après, l'enseignant s'exprime

Quels sont les endroits où tu aimes sortir à Lille ?

« Je ne sors pas beaucoup à vrai dire. Mais j’aime bien prendre un verre au Zeppelin rue Solférino ou manger une pizza à la Bottega dans le Vieux-Lille. Je suis également une fan des croissants aux amandes du Pain Quotidien ! »

« J’aime bien prendre un verre au Zeppelin rue Solférino ou manger une pizza à la Bottega dans le Vieux-Lille »

Iris Mittenaere

Avec une note de 17,5/20, tu es arrivée première du test de culture générale parmi les 30 autres candidates. Le test était bidon non ?

« C’est vrai que ce n’était pas bien compliqué. Il y avait des questions de toutes sortes: géographie, musique, mathématiques, mode, médias, logique……… Mais les conditions faisaient que ça pouvait devenir compliqué. On se levait tous les jours à 5h du matin, tout le monde était fatigué et certaines ont dû manquer de concentration à cause de ça. Mais j’étais très fière de montrer que le Nord-Pas de Calais n’est pas peuplé d’arriérés comme on l’entend souvent ! »

Quelle est ta relation avec Camille Cerf, Miss France en titre et ancienne Miss NPDC ?

« Je l’avais déjà rencontré plusieurs fois lors de mes précédents titres. Elle me donne beaucoup de conseils sur comment vivre pleinement l’expérience détendue, sans stress. Il y a une complicité entre nous qui ne s’exprime pas uniquement par les mots. Il suffit d’un regard pour que je comprenne qu’elle me soutient. C’est une chance d’avoir une Miss France comme elle. »

Crédit photo: Bertrand Noël / SIPA / ENDEMOL / TF1

À lire aussi :  Des étudiants de la Catho se bougent pour sauver la planète