Les bons plans des faims de soirées lilloises

Et voilà, tu viens de survivre une nuit au Smile. Tu es fière certes, mais la faim te tenaille. A 5 heures du matin, tu ne vois pas ce que tu pourrais manger outre les quelques lardons qui subsistent dans le vomi gentiment déposé sur le trottoir par ton camarade. Pas de panique, Sneetch t’a dégoté les bonnes adresses lilloises pour que tu ne meurs pas de faim durant ta prochaine virée nocturne.

Et ton estomac se rappelle à toi… Tu l’entends crier famine. Tu le sens gronder, et réclamer sa dose de nourriture. Après tout, tu as débuté la soirée à 21heures, et cela fait actuellement 7 heures que tu n’as rien ingurgité. Tu as éliminé 2000 calories entre la course en Caddie, le beer pong et la danse latine frénétique sur la piste. Normal que tu sois en état de décrépitude, de faim urgente et absolue.

« Le gras, c’est parfait quand tu sors de soirée »

De suite, ton estomac se connecte à ton cerveau et tu l’imagines bien gros, bien gras : le big mac de McDo ! Tu pars à la quête du fameux « graal », et là, tu arrives devant la fameuse chaîne de restauration rapide. Pour découvrir quoi ? Qu’ils ont clos leurs portes à 23h30. Il y aurait-il de la publicité mensongère dans l’air ? Force est de constater que le McDo n’est pas ouvert 24h/24. Dépitée, au bord des larmes, tu te résignes à rentrer chez toi. Qu’importe qu’il n’y ait plus rien dans ton frigo, tu mangeras les croquettes du chat.

Pourtant, si tu restes perplexe face au pâté de ton chat, « Chicken City 59 » te livre un menu complet n’importe où de 23h00 à 5h00 du matin. Un appel, un sms au « 07 81 62 82 83 » et te voilà en train de choisir dans le carfood parmi des sandwichs, des tacos, des burgers et desserts, le tout pour un prix relativement raisonnable.

À lire aussi :  Drogues et addictions : mieux comprendre pour mieux prévenir

De même avec « So night burger ». Livrés par « Allo resto » de 18h à 5h00 du matin, les nombreux burgers proposés sur la carte apaiseront ton insatiable creux.

Dixit Mariam, étudiante, les friteries croisées au détour des rues restent également une bonne option. Elle en a testé une rue Solferino au milieu de la nuit : « c’était gras, c’était bon, c’était parfait quand tu sors de soirée ».

Changement de registre : quoi de mieux qu’un kebab ? cette spécialité turque reste le met favori des étudiants fêtards. Et ce n’est pas le restaurant turc « Ali Baba » du 52 Rue Masséna à Lille qui contredira ce fait. Ouvert le jeudi, le vendredi, le samedi et le dimanche jusqu’à 3h00 du matin, il propose des formules spécialement adaptées au budget serré des jeunes de sortie, d’autant plus que « c’est à la fermeture qu’il y a le plus de monde ! »

Et si on se faisait un resto ?

Il faut se l’avouer, il a beau faire encore nuit, tu poserais bien tes pieds sous la table d’un restaurant. Impossible à 4h00 me dites-vous ? Pas tant que cela ! Tout Lillois connait « La Chicorée », cette brasserie de la place Rihour qui n’affiche que des plats régionaux. Mais elle se tient, elle aussi, éveillée toute la nuit. Jusqu’à 6h00 du matin, c’est décidement le lieu qui sauve vos nuits et votre ventre. Encore faut-il ne pas avoir payé sa tournée dans le dernier bar…

L’option numéro deux, c’est la fameuse « Pizz a Box ». A l’angle de la rue St Blaise, à deux minutes du Smile, et à deux secondes du bar « Le Solferino », le distributeur à pizza de Sophie et Monique Cherencq n’est pas comme les autres. Mère et fille font leurs pizzas elles-mêmes avant de les ranger dans une chambre froide. Plus qu’à commander ! Le principe est simple : « l’affamé » choisit sur un écran la garniture qu’il souhaite, la cuisson ou non de sa pizza, et la voilà, prête en 3 minutes. Si cette véritable pizzeria en boîte est ouverte toute la journée, « c’est surtout la nuit que tout se joue, notamment grâce aux promotions du week-end ».

Sinon, si ta batterie n’est pas au point mort, ou que ta soirée finit en visionnage intensif de films sous la couette, il te reste toujours le livreur à domicile « allo resto ».

À lire aussi :  Sommeil : ne le négligez pas !

Régime, Régime, Régime

Tu en étais sûr. Tu ne voulais pas fêter l’anniversaire de ton meilleur ami dans les bars, certain que ça finirait encore en « eau de boudin » : kebab et frites à gogo. Adieu le régime, adieu les abdos, adieu le maillot de bain cet été. C’est décidé, tu ne sortiras plus jamais.

Mais ne sois pas si pessimiste ! A Wazemmes, les marchands de fruits et légumes déballent leurs stands dès 6h00 le matin. En plus d’apaiser ta faim de « vert » pour une bouchée de pain, c’est le lieu rêvé pour une cure de vitamines D après des nuits endiablées et trop arrosées. Pour ceux qui pensent à leur ligne en toutes occasions, plus d’excuse, donc, pour rater la prochaine soirée.

Enfin, si vraiment tu as la flemme, il te reste une ultime alternative, qui pour le coup s’affiche comme la plus pratiquée : les pâtes au beurre dans l’appartement de ton pote.

 

 

Rédactrice : Marylou Czaplicki

Photographe : Pierre Chastaing

Vidéaste : Louis Bocher

Back office : Clément Chaillou

Chef de rubrique : Julien Banoun