Tous les dimanches matins, la branche lilloise de l’association Couchsurfing organise un brunch pendant le marché de Wazemmes. Voyageurs, hôtes ou simple curieux… tout le monde est le bienvenu.

Il est midi sur la place du marché de Wazemmes. Devant l’Église Saint-Pierre-Saint-Paul de Lille un petit groupe d’étudiants se fait la bise avant d’entrer dans l’Oxford Café. Que viennent-ils faire de si bonne heure un dimanche, après un samedi lillois certainement festif ?

Ces jeunes sont là pour se retrouver autour d’un brunch dans une ambiance conviviale ! S’ils ont pu se rencontrer, c’est grâce à un site web : couchsurfing.org. Créé il y a 13 ans, il permet de dormir gratuitement chez des inconnus partout dans le monde, au cours d’un voyage. Réciproquement, il est possible d’accueillir des voyageurs chez soi. Bien plus qu’un simple site d’hébergement, couchsurfing offre la possibilité de partager avec des habitants locaux vos centres d’intérêts durant quelques jours.

C’est la raison pour laquelle de nombreux jeunes préfèrent cette méthode aux traditionnels sites de location de particulier à particulier ou auberges de jeunesse. A Lille, plus de neuf mille personnes sont inscrites sur le site et des évènements sont régulièrement organisés à l’image de ces brunchs du dimanche réunissant lillois, étrangers et curieux ! La communauté de Lille est extrêmement dynamique et organise des rendez-vous pour tous les goûts. Tout le monde est le bienvenu, pas besoin d’être couchsurfeur ni même d’être inscrit. L’ouverture est le maître mot de ces rencontres !

D’autres événements sont régulièrement organisés : meeting convivial dans un nouveau bar tous les premiers mardis du mois,  jeux de société tous les 2eme lundis du mois, une soirée quizz ou encore des meetings de langue anglaise/espagnole tous les mercredis. Ces évènements connaissent en général beaucoup de succès et permettent aux étudiants lillois comme étrangers de se créer un réseau à Lille. Les meeting couchsurfing, c’est donc l’occasion de se retrouver et d’échanger dans la bonne humeur. Mais attention, y aller une fois c’est être assuré d’y retourner !

À lire aussi :  Vivre à Studentski Grad, le quartier étudiant de Sofia

Rédacteur : Juliette Mansour

Photographe : Léa Gorius

Vidéaste : Adrien Hémard

Backoffice : Manon Debut