Sneetch s’est incrusté au concert acoustique de Deluxe

A l’occasion de son Acoustik Moustache Tour, le groupe Deluxe avait donné rendez-vous au public lillois sur le parvis de la Treille, vendredi 7 octobre. L’équipe de Sneetch y était, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on a adoré !

Retour aux sources pour Deluxe. Après avoir publié leur dernier album Stachelight, cette année, le groupe s’est produit à Lille pour un concert gratuit dans le cadre de leur « Acoustic Moustache Tour « .

sneetch-concert-deluxe-lille-2Une heure avant le concert, les adeptes du groupe se pressent déjà sur les marches de la cathédrale. Malgré le peu de communication sur cette tournée exceptionnelle, qui se résume à un post du groupe sur Facebook, ils sont venus en nombre assister à cette représentation. La moyenne d’âge ne dépasse pas les 25 ans. S’ils n’ont pas tous vu Deluxe en concert, ils n’auraient manqué pour le moins du monde l’occasion de voir jouer les six musiciens à quelques mètres de chez eux, dans une ambiance plus que décontractée.

Après un petit quart d’heure d’attente dû à un sneetch-concert-deluxe-lille-3problème technique que le public n’a même pas remarqué, le concert commence dans l’effervescence avec le morceau « Tall Ground », issu de leur dernier album. Une fois le public échauffé, le groupe invite à pousser la chansonnette sur « Oh Oh ». Les jeux de scènes, les costumes: tout est réuni pour passer un bon moment.

C’est à cet instant qu’arrive « Mr Chicken », un des tubes emblématiques du groupe. Deluxe réinvente complètement le morceau en créant une atmosphère intimiste, entièrement acoustique. S’enchaînent ensuite les célèbres titres « Wait a minute » et « Pony ». Sur le parvis de la Treille résonne alors la voix singulière de Liliboy, bientôt rejointe par le public tout entier, qui ne s’arrête pas de fredonner le rythme entêtant de leur dernière chanson. Le concert se termine sur cette note joyeuse. Les spectateurs retiendront la prestation époustouflante de Pépé au saxophone et de Soubri aux percus. Court mais intense, tous repartent emballés par le concert.

À lire aussi :  Musique et études : le combo parfait ?

sneetch-concert-deluxe-lille-4A la fin du concert, Deluxe s’est montré accessible et a invité son public à l’échange. Nous en avons profité pour rencontrer Kaya, bassiste du groupe :

Qu’avez-vous retenu du concert ?

C’était super, malgré une mauvaise surprise au début. La batterie ne marchait pas, on a dû faire des branchements différents. Mais tout le monde a gardé son calme, on a été agréablement surpris.

Comment avez-vous eu l’idée de faire une tournée acoustique gratuite à ce moment de votre carrière ?

On voulait retourner à nos racines, la rue comme on l’a connue à Aix en Provence, et recréer la proximité avec le public, qui nous tient énormément à cœur. On en profite aussi pour faire la promo du CD/DVD de notre concert à l’Olympia, qui sortira le 21 octobre.

En bref, sous sa fameuse moustache, Deluxe nous transmet son sourire communicatif. On vous laisse donc maintenant le soin de (ré)écouter cette petite pépite musicale, nouba 100% garantie !

Bio express

Le groupe à la célèbre moustache, c’est avant tout six ovnis aux talents aussi diversifiés qu’incontestables. Tout commence pour eux en 2007, alors qu’ils sont une bande de cinq potes se produisant dans les rues d’Aix en Provence. Trois ans plus tard, ils sont rejoints par Liliboy, et se font remarquer par le groupe Chinese Man qui leur propose d’intégrer leur label. C’est ainsi que débute leur belle carrière musicale, empreinte de jazz, d’électro, de groove mais aussi de folk et hip-hop. Kaya (basse), Kilo (batterie et platines), Pietre (guitare), Soubri (percussions), Pépé (saxophone) et Liliboy (chant) comptent aujourd’hui deux EP et deux albums à leur actif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here