De Lille à Amsterdam : parcours d’une étudiante Erasmus

Etudiante en licence d’anglais à Lille 3 et en prépa journalisme à l’ESJ, Juliette Mansour a effectué son troisième semestre aux Pays-Bas, à l’université d’Amsterdam. Nous sommes allés lui poser quelques questions sur son expérience et les bénéfices de partir en Erasmus.

Quoi de mieux pour se démarquer sur son CV que de partir en Erasmus ? Juliette, qui devra passer des concours très exigeants pour entrer en master de journalisme l’année prochaine, compte bien utiliser cette expérience pour faire la différence.

Pourquoi as-tu voulu partir en Erasmus ?
J’adore voyager. Je suis en licence d’anglais donc ça aide pas mal. On nous proposait plusieurs destinations, c’était l’occasion ou jamais.

Pourquoi Amsterdam ?
J’ai préféré choisir les Pays Bas au vu de ma licence. Les néerlandais parlent très bien anglais et c’était un critère très important. C’est une ville qui réunit plein de nationalités avec un multiculturalisme assez dingue.

Commet s’est passé ton intégration en tant qu’étudiante Erasmus ?
Ça s’est super bien passé. Le fait de bien parler anglais a été un vrai plus. L’université a organisé une semaine d’intégration, l’ « introduction week » où on nous a montré les locaux et présenté les autres étudiants Erasmus. L’ESN (Erasmus Student Network) organisait également beaucoup d’évènements, c’était une manière de sortir et rencontrer des gens facilement.

Comment l’université encadre-t-elle ses étudiants étrangers ?
On était super bien pris en charge. J’ai fait une demande et l’université m’a trouvé un logement pas trop loin et assez abordable. On a eu une réunion, on nous a expliqué tous les cours et toutes les options qu’on pouvait prendre. J’ai aussi eu la possibilité d’avoir un parrain, qui m’a montré et guidé dans la vie à Amsterdam

  L’idéal est de partir en troisième année. On termine sa licence sans se soucier des cours à rattraper en revenant.

Quel est le point fort d’une telle expérience ?
Pour moi, c’est qu’on était tous mélangés. Par exemple, j’étais la seule française dans mes cours et c’était vraiment sympa. Ça m’a permis de rencontrer autant de néerlandais que d’étudiants d’autres nationalités.

À lire aussi :  "Adopte" un étudiant Erasmus avec le Buddysystem !

Quelles difficultés as-tu rencontré lors de ton séjour ?
J’ai surtout eu des problèmes financièrement. Le prix de la vie est très élevé à Amsterdam, presque autant qu’à Paris. Je trouve que les bourses Erasmus ne nous aident pas assez.

Quels sont, selon toi, les bénéfices de partir en Erasmus ?

Au niveau de la vie personnelle, c’est que du positif. On apprend à se débrouiller tout seul, à se surpasser et à recommencer à zéro dans un nouveau pays. C’est une ouverture d’esprit, on apprend une culture différente autant la néerlandaise que celles des autres étudiants étrangers. Pour le côté professionnel, c’est sûr que ça aide pour l’anglais. On s’améliore dans la langue en la pratiquant au quotidien. J’avais par exemple un cours de linguistique qui m’a permis d’acquérir un vocabulaire plus spécifique. Sur le CV, c’est un véritable atout. Cet été, j’ai postulé pour être animatrice et mon expérience à l’étranger a beaucoup aidé.

Penses-tu qu’il y ait des désavantages?
A Amsterdam, le niveau des cours est très élevé. C’est l’une des meilleures universités d’Europe. Cependant, à mon retour à Lille, j’ai observé un décalage. Les cours que j’avais choisis à Amsterdam ne correspondaient pas totalement à ceux de Lille. Je vais donc devoir travailler deux fois plus pour me remettre à niveau dans certaines matières. L’idéal c’est certainement de partir en troisième année. On termine sa licence sans se soucier des cours à rattraper en revenant.

As-tu des conseils pour quelqu’un qui souhaiterait partir en Erasmus prochainement ?
Bon courage avec toutes les procédures ! Il faut trouver une mutuelle, s’inscrire à l’université, faire une demande de bourse… C’est vraiment compliqué. Et si on part à Amsterdam, s’acheter un vélo et un petit guide pour les premiers jours !

À lire aussi :  200 "gamers" attendus pour la Hello!Nexen Championship à l'Edhec

Rédactrice : Béril Yars
Photographe : Émilie Dias
Vidéaste : Bérénice Poulain
Chef de rubrique : Noémie Javey
Back Office : Juliette Lerond-Dupuy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here