Au bar Tcha-Tcha, le jeudi soir, on parle toutes les langues. Diverses nationalités se rencontrent pour échanger, progresser et faire la fête autour d’un verre. Organisé par Blabla Exchange, l’événement fait écho à une incontournable nécessité de maîtriser les langues aujourd’hui.

Les grandes vacances approchent et qui dit vacances dit voyage et dit aussi anglais. Oui oui, cet été c’est la période idéale pour améliorer sérieusement ton anglais. On entend souvent dire que pour progresser, le mieux c’est de pratiquer. Eh bien bonne nouvelle, pas besoin de prendre l’avion. Il existe non loin de chez toi un petit bar qui réunit tous les jeudis soir les 4 coins du globe… Allez, suis-moi, je t’emmène au Tcha-Tcha !

Rue Solférino, ce petit bar à cocktail dispose d’une grande salle en sous-sol où se retrouvent une fois par semaine les participants au BlaBla Exchange. Entre habitués et initiés, pas de différence, tout le monde se parle, rigole, danse ou encore se défie au beer pong. On y retrouve une quarantaine de personnes, toutes entre 20 et 30 ans. Les langues se mélangent aux rires, à la musique électro et au goût sucré de cocktail : l’endroit parfait pour apprendre.

Certains en profitent pour entamer une petite partie de beer-pong !

Une grande majorité des participants sont en France depuis quelques mois et souhaitent améliorer leur parler. Mais on y retrouve aussi quelques français et polyglottes à l’instar de Charlotte, qui travaille dans le tourisme et vient pour entretenir son anglais afin de partir en voyage sereine. Pas besoin d’avoir un super niveau d’anglais pour participer, d’ailleurs Charlotte nous rassure : « Il paraît qu’au bout de deux verres tu peux devenir bilingue ! » D’autres, comme Alex et Ariel, 25 et 27 ans, originaires du Panama et en France depuis quelques années, viennent pour sortir et faire des rencontres. « Il nous arrive même de sortir en boîte ensemble après, » ajoute Charlotte.

Une bonne occasion de boire un verre entre amis…

La plupart sont informés via le Facebook du BlaBla Exchange, événement qui n’est pas propre à la France, mais bien international. « J’ai passé 2 ans sans venir. Puis un jour à Amsterdam j’ai vu qu’il y avait ce même évènement dont on m’avait parlé en France, et je ne savais pas quoi faire donc je suis allé voir. Et j’ai adoré ! » nous raconte Fouad, originaire des Comores et statisticien en France depuis plusieurs années.

« Maîtriser une nouvelle langue c’est comme avoir un troisième œil qui t’ouvre sur la culture. »

Première destination mondiale en 2017 avec 89 millions de voyageurs, la France se doit de parler anglais et insiste sur cette maîtrise de la langue universelle. Il devient presque obligatoire que les hauts dirigeants de ce pays sachent bien parler l’anglais, auquel cas l’image de l’hexagone se dégraderait à l’international. A un niveau plus individuel, il est important de pratiquer les langues pour réussir dans le milieu professionnel et bien-sûr pour pouvoir voyager. Mais il y a un aspect que beaucoup ignorent et que souligne Fouad : « Maîtriser une nouvelle langue c’est comme avoir un troisième œil qui t’ouvre sur la culture. Tu y découvres des choses qui ne sont jamais traduites dans ta langue maternelle

Pour beaucoup, le BlaBla Exchange permet d’entretenir son anglais ou son français voire de progresser si on est régulier. Pareil au Tcha-Tcha, le Café de Paris propose un événement similaire tous les mercredis soir. Alors n’hésitez plus, et comme disait Geoffrey Willans, auteur et journaliste anglais : « On ne comprend jamais tout à fait une langue avant d’en comprendre au moins deux » !

  • Vidéo : Alice Davoine
  • Rédactrice : Leïla Merlet
  • Photo : Iris Guittonny
  • Back-office : Margaux Menu