Restaurants, cafés, destinations… aujourd’hui tout est comparé et classé.
 Les experts en palmarès semblant peu se soucier de votre libre-arbitre.
Sneetch n’est pas de ceux-là et vous emmène faire un tour (non exhaustif) de ces hauts-lieux de la vie étudiante : vos amphithéâtres ! Nos experts se sont rendus sur le terrain et ont mis en place un système statistique des plus pointus réunissant pas moins de sept critères : capacité, propreté, luminosité, sonorisation, matériel et prix de l’année de licence !

Skema Business School Lille – Amphi B : « Au bout de trois heures on a mal aux fesses mais ça reste du matériel moderne et confortable »

Avec une bonne capacité permettant d’accueillir une promotion de 180 étudiants (promotions ESDHEM ndlr). Un amphi avec onze rangées donc un peu plus petit qu’à l’université. Tables parfaitement lisses et brillantes : Skema a misé sur la sobriété. Côté confort, on y va fort puisque les sièges possèdent de réels dossiers recouverts de petits coussins de velours noir. L’Amphi A se confondrait presque avec une réelle salle de cinéma.
Prix : 7500 € / an.
Sneetch note : 4/5

Ecole Supérieure de Journalsie (ESJ)Grand Amphi : «  Ici, on est plongé en plein 19eme »

Au coeur de l’ancien Institut de Physique de Lille, l’amphithéâtre aux grandes portes boisées et sculptées peut accueillir en son sein quelques 300 étudiants en licence parcours journalisme. Datant de la fin du 19ème, la salle a été totalement rénovée tout en respectant l’histoire du lieux (moulures, portraits sculptés préservés) offrant aux étudiants un agréable cadre de vie. Le matériel récent permet une proximité entre professeurs et corps étudiant. La sonorisation est assurée par une simple moquette (à la propreté parfaite). Quant à l’accès internet, il est de haut débit et allié à un boitier AFP délivrant aux journalistes les dernières dépêches. Léger bémol : une absence de tables, à la place sont posées de petites tablettes amovibles pouvant accueillir un stylo et un PC tout au plus.
Prix : environ 3000 € / an (tarifs licences variant selon le statut des étudiants).
Sneetch note : 3/5

À lire aussi :  Les soirées étudiantes à Lille du jeudi 25 février

Université Lille 2 – Amphi B : « Le confort d’un grand amphi »

La fac de Droit et Sciences sociales accueille pas moins de 8000 étudiants. Installés depuis 1995 dans le quartier Moulin, ses locaux et amphis sobres sont construits sur le mode du pratico-pratique : pas de chichis, ni de fioritures, seulement de grandes rangées en bois adossées à une pente de 25°. 
L’amphi B offre une capacité d’environ 500 places, laissant aux élèves un large choix de placement et un espace vital suffisant. Petits soucis logistiques à déplorer : les micros et vidéo-projecteurs fonctionnant par intermittence. Les tables sont quant à elles marquées par vingt ans de graffitis. Lille 2 est en plein travaux de réaménagement : certains amphis se sont donc refait faire une petite beauté !
Prix : 184 € / an.
Sneetch note : 2,5/5

Université Lille 3 -Amphi A8 « Un bunker comme on en faisait en RDA »

L’amphi sans fenêtres, aux peintures et néons tous deux criards (association de rose et de vert assez douteuse) n’est pas des plus chatoyants. 
Si le campus de Pont de Bois a été fondé en 1974, les amphithéâtres semblent malheureusement être restés dans leur jus. Les tables sont, de plus, inclinées vers le bas rendant toute adhérence de trousse ou de feuilles impossible. Tables d’autant plus recouvertes de plusieurs couches de messages gravés, tous plus poétiques les uns que les autres.
Prix : 184 € / an.
Sneetch note : 2/5

Lille 1 – Bâtiment P1, Amphi Fresnel « Certains chewing-gums sous les tables ont vécu la victoire de 1998 »

Sans doute le plus mauvais élève de la liste. Matériel usé presque vétuste. Sièges sans dossier peu confortables. Les tables restent là aussi un réel lieu d’expression, (le plus vieux dessin que nous avons pu apercevoir datait de dix-sept ans).

Attention ! Gare aux chewing-gum : ne pas mettre ses mains sous les tables les pâtes à mâcher doivent surement dater de la même période que les dessins. Présence de téléviseurs comme on en fabriquait avant l’arrivée du « cable », écrans qui d’ailleurs ne sont quasiment plus utilisés. Enfin, cerise sur le gâteau : un fil électrique pend au dessus des rangées de sièges depuis plusieurs années, étrange.

À lire aussi :  200 "gamers" attendus pour la Hello!Nexen Championship à l'Edhec

Prix : 184 € / an.
Sneetch note : 1,5/5

Sciences Po Lille – Amphi Michel Foucault : « Ça sent la peinture fraîche et le meuble suédois »

C’est un réel « quartier latin » lillois qui sort de Terre au niveau de la rue Auguste Angellier (prêt de République) avec l’arrivée de Sciences Po dans le centre-ville. Les étudiants de l’IEP commencent tout juste à occuper leurs tous nouveaux locaux, installés dans l’ancienne faculté de Lettres construite en 1895. L’école signée de la main de l’architecte Hubert Jeannot, les amphis ont été conçus au coeur même du bâtiment, les uns au dessus des autres. Après avoir gravit quatre étages on accède à un amphi à taille humaine (jauge d’environ 200 places). Peintures neuves, sièges rembourrés et tables impeccables. On s’y sentirait presque trop bien. 
Pour finir on n’a pas lésiné sur le matériel technologique, la dizaine de téléviseurs haute-définition en atteste. Côté luminosité, les amphis sont construits dans une cage de métal perforée laissant pleine place à la lumière. On l’aura compris si l’amphi conquis c’est surtout du fait de sa fraîcheur.
Prix : entre 300 et 2800 € (tarifs variant selon les critères sociaux et statuts boursiers).
Sneetch note : 4/5

EDHEC Business School« On paye aussi le prix de nos beaux amphis »

Les locaux de l’École des hautes études commerciales du Nord plus connue sous le nom d’EDHEC business school se trouvent à Roubaix depuis 2010. 
Le moyen amphi visité aux couleurs sombres parait classique mais est pour autant confortable et bien fourni question matériel électronique. On y capte bien le wifi. Pour les jours de grandes occasions, l’école dispose également d’un énorme espace polyvalent. Un amphithéâtre avec estrade et écrans aux dimensions gargantuesques s’apparentant à un vaisseau spatial tout confort !
C’est cependant l’école aux tarifs de licence les plus élevés que nous avons visité.
Prix : 1129 € / mois
Sneetch note : 3/5

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here