« Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page ». Lille est une belle ville, mais nous avons décidé de prendre au pied de la lettre son conseil. Lorsque nous avons appelé nos parents pour leur annoncer la nouvelle, cris d’étranglement furent la première réaction, suivie du fameux « mais on n’a pas les sous pour ça ! » Non, on ne les a pas. Mais nous, nous avons décidé de faire le pari : voyager pour pas cher.

Des billets peu chers tu trouveras

La première étape, la plus évidente bien sûr : comment s’y rendre ? Il ne vous faudra pas longtemps pour trouver. Il faut simplement garder en tête que les prix ont tendance à augmenter durant les périodes estivales, il vaut donc mieux partir hors saison, ou sur un long week-end. Ainsi, en quelques clics, avec un comparateur de voyage et quelques secondes de trépidations, vous aurez votre destination à prix rêvé. De nombreuses compagnies low cost (Ryanair, Easyjet, Transavia, Volotea, etc.) proposent aujourd’hui des vols à bas prix pour l’Europe. De même pour le train (Ouigo, Izy, etc.) et le bus (Ouibus, Flixbus, Isilines, etc.), si vous avez un peu plus de temps et de courage.

Un logement à prix abordable tu dégoteras

35 € les 3 nuits dans une auberge berlinoise !

Etape suivante, le logement. Pas de soucis non plus. Nombreuses sont les offres de logements à bas prix qui vous permettent d’éviter les hôtels onéreux. Encore une fois, Internet est votre ami. Cherchez un Airbnb ou une auberge de jeunesse, les propositions sont multiples et commencent à des prix avantageux. Puis si vraiment vous ne voulez pas dépenser beaucoup d’argent et que vous avez l’esprit d’aventure, le couchsurfing est là pour vous. Assez peu connu, le principe est de loger chez l’habitant gratuitement suite à une mise en relation via leur site. Sinon, si vous ne partez pas dans un endroit trop froid, une tente vous suffit – il faudra simplement chercher s’il y a bien des espaces de camping libre dans le lieu où vous vous projetez d’aller. Vous êtes jeunes, soyez fous.

Ta panse tu rempliras

Dans un restaurant étoilé de Budapest, 9 € pour l’entrée, le plat et le dessert !

Il faut aussi prendre en compte que certaines destinations vous reviendront moins cher que d’autres selon le coût de la vie sur place. Vous le remarquerez quand vous chercherez à vous nourrir. Vous aimez manger, mais vous ne voulez, voire ne pouvez, pas faire exploser votre cher portefeuille ? Le meilleur moyen est donc d’essayer de varier entre manger sur le pouce le matin et le midi, puis permettez-vous un restaurant pour le soir (ou vice-versa, n’hésitez pas à vous rebeller). Il faut bien en être conscient, quand vous voyagez, manger local reste souvent l’option la moins chère, puis cela fait partie de l’aventure.

Puis tu visiteras

En ce qui concerne la visite, tout dépend de votre destination. Souvent il y a des tarifs spéciaux dans les musées nationaux pour les étudiants européens, ou alors même des visites guidées gratuites organisées par des étudiants bénévoles.

Dernières petites astuces puis on vous laisse planifier votre voyage. N’oubliez pas d’anticiper, comme ça vous pourrez étaler vos dépenses concernant le voyage sur plusieurs mois pour ne pas poignarder brutalement votre compte en banque. De même, essayez de planifier en avance ce que vous comptez visiter, de prévoir les dépenses supplémentaires que cela induira pour les billets d’entrée ou autre. Et essayez de prévoir des parcours qui vous permettront de vous déplacer à pied le plus possible. Comme ça, on évite aussi les dépenses pour les transports en commun.

Sur ce, nous vous laissons avec nos conseils en espérant qu’ils vous aideront à dévorer les pages de votre monde.