Mondial de hand : « Une atmosphère impressionnante »

Il n’y a pas de grandes compétitions sportives sans bénévoles. Le Mondial de handball 2017 en France n’a pas dérogé pas à la règle. Au total, 1915 bénévoles ont veillé au bon déroulement de la compétition, qui s’est achevée par la victoire de la France en finale face à la Norvège. Louise Gerber, étudiante à Lille et bénévole nous raconte son expérience.

Au départ, il étaient 3000. 3000 candidatures (dont 120 hors de l’Hexagone) envoyées pour participer à l’aventure dans la peau d’un bénévole. Parmi les sélectionnés, on retrouve une quasi parité hommes-femmes avec 55 % /45 %. Autre fait important : 60 % des inscrits n’avaient aucun lien avec le monde du handball, ce qui montre un intérêt réel pour ce sport spectaculaire dans notre pays.

Le bénévolat et ses missions

Mais revenons en aux missions de ces précieux bénévoles. A Lille, 230 personnes ont été mobilisées pour mener à bien les dix-sept missions du programme dont celle de services aux spectateurs, une fonction primordiale car les bénévoles représentent le premier contact avec les supporters. Ils sont présents pour les assister, les informer et les orienter. Ils sont aussi présents pour recevoir les médias qui sont au cœur de l’événement. Ils gèrent ainsi leur espace pour garantir une bonne organisation. On pourrait citer aussi la fonction de transports pour les spectateurs qui viennent des quatre coins du monde ou encore la mission d’accréditation où les bénévoles sont les premiers à rencontrer les populations visiteuses.

Des affluences record

Le Mondial est aujourd’hui terminé et on ne peut que constater la pleine réussite de l’événement. Au total, 540 000 spectateurs ont assisté au Mondial, c’est plus que l’objectif de départ qui était de 500 000 personnes. Mais qu’en est-il pour la métropole Lilloise ? Le stade Pierre Mauroy a accueilli trois rencontres : Suède – Biélorussie (16 188 spectateurs) et deux matches de l’équipe de France : France – Islande et France – Suède, qui ont battu des records d’affluence avec un peu plus de 28 000 spectateurs. Les Experts ont été gâtés et beaucoup d’entre eux ont relevé l’ambiance incroyable qui les a sur-motivés !

À lire aussi :  Venez découvrir le handigolf avec les étudiants de Lille 2 !
Une partie des bénévoles lors du quart de finale France – Suède au stade Pierre Mauroy

Après un Euro 2016 de football réussi et un Mondial de handball défiant les records, les grands patrons du CIO (comité international olympique) risquent d’être enthousiasmés pour des potentiels Jeux Olympiques en France en 2024.

Rédacteur : Florian Brassart
Photographe : Arthur Montes
Vidéaste : Zoé Ruffy
Back-office : Hugo Hay

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here