C’est entre deux notes de douceur que Pomme entre en scène, dans l’obscurité d’une salle comble. À 21 ans, la jeune Lyonnaise vient de dévoiler son premier album, À peu près, réalisé avec Waxx. C’est à l’occasion du festival Deci Dela de Santes, que l’on a découvert son univers aussi intriguant qu’extravagant.

20 heures. La salle se remplit, les lumières se tamisent et installent une ambiance cocooning, comme à la maison. Le concert commence avec la chanson éponyme de son album, la salle est sous le charme. C’est d’une voix cristalline et acidulée, qu’elle nous fait chavirer dans un monde épuré. Des paroles françaises élégantes et bourrées de sens, Pomme dégage une aura envoûtante. Par sa façon nonchalante d’être sur scène elle tisse une intimité avec son public et réussit à le faire chanter avant d’ajouter:« Santes, depuis le début de ma tournée je n’ai jamais eu un public qui chante autant ».

Pomme prend son envol
Pomme, de son vrai nom Claire Pommet, a plus d’une corde à son arc puisqu’elle s’accompagne toujours de sa guitare, son pocketpiano ou son autoharpe. Si vous ne la connaissez pas encore ça ne saurait tarder. Autodidacte depuis ses débuts, la chanteuse commence à composer tôt et se dévoile dans les bars lyonnais puis enchaîne les première parties de Louane, Vianney, Asaf Avidan ou encore Angus and Julia Stone.

Vous l’avez compris, Pomme n’est pas une amatrice, même si comme beaucoup de jeunes, elle a débuté en postant des vidéos sur YouTube. Son style ? Acoustique et chansons françaises, inspiré d’artistes comme Barbara ou Cœur de Pirate. Elle considère que c’est de la « musique influencée » aux sonorités pop et folk. La jeune Lyonnaise a su faire ses preuves et se produit même outre-Atlantique, au Canada.

Une écorchée vive
Dans son premier album, la chanteuse nous livre, de sa plume subtile, des titres bardés
d’évocations personnelles, dont le thème de la nature est omniprésent : « J’avais envie de parler des humains et de le faire de manière un peu plus originale ». Entre deux intonations écorchées ou pleines, elle nous parle avec authenticité et brio d’amour, de poésie, de mort, de jalousie et de ruptures inconsolables.

À l’image de ses textes, qui transpirent la sincérité et la romance, Pomme chante en toute honnêteté. La proximité entre elle et son public, lui permet d’en jouer et de le mettre en garde « Là je vais sortir de scène et l’idée c’est que vous me rappeliez ». Si son aisance scénique dissimule son manque de confiance en elle, sa timidité semble s’envoler lorsqu’elle se met à chanter. Au travers de ses chansons, la lyonnaise entend porter un message de liberté.

« Là je vais sortir de scène et l’idée c’est que vous me rappeliez »

Pomme affirme qu’elle a voulu « faire un spectacle qui est une version de poche de l’album parce que la scène c’est très direct ». Pari gagné. La décoration dépouillée de la scène, bricolée avec quelques lumières reflétées par du papier d’aluminium, a fait ressortir toute l’extravagance de sa personnalité et a conquis la salle. Elle sort de scène, cette fois définitivement, et lance « vous êtes la plus belle chorale ». Actuellement en studio, Pomme reviendra bientôt avec un deuxième album.

Les prochains concerts de Pomme :