Tu as tout pile 18 ans, tu aimes vadrouiller et en as assez des vacances en famille dans la Creuse ? Visiter l’Europe est un rêve enfoui en toi depuis des années, mais tu n’as jamais sauté le pas faute de moyens ou de courage ? Bonne nouvelle, cette année la Commission européenne compte offrir entre 20 000 et 30 000 pass Interrail aux jeunes européens dans leur dix-huitième année.

Le pass Interrail, c’est quoi ?

C’est simple, c’est ton multipass des gares européennes, un pass ferroviaire qui pourra t’amener dans 30 pays européens, soit plus de 40 000 destinations. Pour faire court, pas besoin de prendre un billet à chaque trajet : il te suffira de noter tous les détails de tes voyages (gare de départ et d’arrivée, dates et horaires) avant chaque montée en train, sur ta feuille de route Interrail. Là, tu te demandes alors s’il faut quand même réserver : pour certains TGV et trains de nuit une réservation est obligatoire, mais pour d’autres ça n’est pas nécessaire : à toi de vérifier avant chaque trajet ! Attention, tu risques alors de devoir payer des frais de réservation, non-compris dans le pass, mais (alerte astuce) tu peux les contourner en modifiant un peu ton itinéraire, via des trajets plus longs ou non-directs.

Le projet de la Commission européenne

L’idée de la Commission, c’est de te donner envie de découvrir les cultures et l’Histoire des pays européens, avec qui nous partageons un héritage commun, et ainsi raviver un sentiment d’« identité européenne ». Un bien noble dessein qui démontre la prise de conscience que l’apprentissage ne se fait pas que dans les écoles.

L’Europe sans limite pendant 1 mois, un rêve pour beaucoup de jeunes de ton âge, mais qui n’est pas gratuit pour tout le monde : cette entreprise fort ambitieuse coûtera tout de même 12 millions d’euros à l’Europe.

Mais attention, ne te réjouit pas trop vite ! Le projet avait déjà été évoqué l’an dernier, cette fois visant tous les jeunes européens : un coût s’élevant à 1,2 milliard d’euros avait finalement poussé la Commission à opter pour une subvention sur certains titres de transports. Cette année l’idée refait donc surface, mais limitée à un certain nombre de tickets. Ainsi il te faudra postuler lors d’un « concours ouvert » pour tenter de gagner ton pass, dont les modalités n’ont pas encore été dévoilées. Faisons un bref calcul : sachant qu’il y a environ 5,4 millions d’européens qui ont – ou auront – 18 ans dans l’année (estimation de 2016, selon Capital.fr), cela ne permettrait qu’à 1 personne sur 180 de profiter de ce joli cadeau, soit moins d’1 % des jeunes de 18 ans.

Un investissement qui en vaut la peine

Maintenant que tu es informé des chances d’obtenir ce pass, il te faut tout de même relativiser : même non-offert par la Commission européenne, le pass Interrail reste un des meilleurs bons plans si tu comptes faire le tour de l’Europe cet été. Pour un pass équivalent à celui mentionné plus haut, il faudra compter 510 euros, mais saches qu’il existe différents types de pass, d’une durée plus courte par exemple, qui seront plus conciliants avec ton porte-feuille. De plus, la détention d’un pass offre nombre d’avantages un peu partout (réductions sur certains ferries et bus, offres dans des établissements partenaires…).

Sur ce, il ne me reste plus qu’à te souhaiter un bon voyage !

Pays que vous pouvez découvrir avec le pass Interrail :

Allemagne, Autriche, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie Danemark, Espagne, Finlande, France, Grande-Bretagne, Grèce, Hongrie, Italie, Luxembourg, Macédoine, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, République tchèque, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suisse, Suède, Turquie.