Samedi 22 Octobre, Sneetch s’est invité au festival Skip the Beat organisé par les étudiants de SKEMA Business School. De 18h à 6h du matin ce sont 7 Dj qui se sont succédés derrière les platines. Bilan d’une soirée placée sous le signe de la house. 

Malgré la salle désespérément vide, l’équipe organisatrice est gonflée à bloc depuis 18h. Ils ne se laissent pas abattre « les gens vont arriver vers 22h30 je pense, on aurait dû commencer plus tard peut-être », nous confie Charlotte. Nous en profitons pour aller faire un tour du côté des deux Food Trucks en attendant que le public arrive.

Question musique pour l’instant les Dj Bashed Groove et Inner Sense sont derrière les platines. On salue leur prestation des plus efficaces malgré un manque criant de public. Puis arrive Nick V et avec lui la foule.

La salle se remplie alors doucement de sons retro-house vinyliques et de festivaliers motivés. Neue Grafik chauffera ensuite la salle jusqu’à l’arrivé de la tête d’affiche : Pablo Valentino. Ce dernier, depuis son passage au Dour Festival en 2016 a vu sa renommée grandir. Comme à son habitude il a livré un set bien ciselé et hybride, mélangeant funk, house, techno et hip-hop. La salle ne s’est pas vidée avant 5h du matin, heure vers laquelle même les plus vaillants commenceront à jeter l’éponge un à un.

unspecified
Pablo Valentino

Le public est dans l’ensemble comblé. Un festivalier nous confie même que la programmation est « presque trop pointue pour les néophytes mais pour les connaisseurs c’est cool ». En effet les noms ne sont pas très parlant pour le grand public. Cette première édition a été un succès, plus de 90% des places ont été vendues. Environ mille personnes étaient présentes pour une salle qui peut pourtant en accueillir 3700. On peut donc s’attendre à une augmentation progressive du nombre de places.

À lire aussi :  Les étudiants infirmiers mobilisés pour le Téléthon

Skip The Beat 2016 est donc une réussite malgré quelques problèmes d’organisation et une programmation obscure pour le grand public. Mais on peut s’attendre à une montée en puissance de cet évènement, porté par les étudiants de SKEMA. Ceux-ci d’ailleurs ne cachent pas leurs ambitions puisque le but est de faire de Skip The Beat un évènement incontournable de la scène house lilloise et du nord de la France d’ici quelques années.

Rédacteurs : Martin Pinguet & Jules Savio
Photographes : Constance Perrot & Simon Wautier
Chef de rubrique : Léa Gourdin