Lancée en 2013 par la MEL et un ensemble de 12 musées la C’ART permet de profiter de l’art à faible coût. En juillet dernier, elle à été gracieusement offerte à 800 étudiants. Focus sur ce sésame culturel.

La C’ART souffle cette année sa 4ème bougie. Ce pass culturel adressé à tous proposé par la MEL permet de profiter en illimité des collections et expositions temporaires de 12 musées¹ appartenant à la Métropole Européenne de Lille. Parmi ces nombreux musées on compte parmi les plus connus le palais des Beaux-Arts de Lille, La piscine de Roubaix, L’institut du monde arabe et Le musée d’Histoire Naturelle. Autrement dit, c’est une aubaine pour tous les amoureux de la culture! Cependant cette carte n’est pas gratuite. Il existe différents tarifs en fonction du profil et des demandes de l’adhérent².
Le projet de cette C’ART inauguré en 2013 consiste à renforcer la dynamique culturelle, moteur d’une cohésion sociale et d’une croissance économique territoriale. En présidant la commission Culture des Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), la MEL affiche clairement une politique de développement durable. La culture est un pilier fondateur afin de garantir égalité sociale, qualité environnementale et croissance économique.
Cette opération culturelle connaît un franc succès puisque depuis sa création plus de 17 000 personnes l’ont adopté.

Une C’art offerte aux 800 premiers étudiants

La communauté étudiante Lilloise, qui représente plus de 110 000 personnes, occupe une place centrale au sein de la vie culturelle de la ville. Les activités des étudiants lillois ne se résument pas seulement à faire la fête et mater des séries Netflix jusqu’à pas d’heure (n’ayez pas honte, ce sont de réelles activités). En réalité, ils représentent une part importante des visites régulières de musées et expositions. Mais financièrement parlant, avec une entrée valant en moyenne 5 euros, beaucoup ne s’y retrouvent pas. C’est pour cela que que pour cette rentrée 2017-2018 la MEL a offert aux 800 premiers étudiants participants la C’ART jeune. Le service Développement Economique et Emploi de la MEL a pris l’initiative de financer les 800 pass jeune pour permettre aux étudiants modestes de profiter de cette ouverture à la culture et par conséquent, de rajeunir le public des musées participants.

À lire aussi :  Les soirées étudiantes à Lille du jeudi 25 février

¹Le musée d’Histoire Naturelle, Le musée de l’Hospice Comtesse,  Lille3000, Le LaM, La Manufacture, La Condition Publique, Le MUba Eugène Leroy, Le Fresnoy.

²Voir tarification sur  http://lacart.fr/fr/

 

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here